Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Iran: l'Australie se joint à l'embargo européen

S'abonner
L'Australie envisage de se joindre à l'embargo sur le pétrole iranien décrété lundi par les pays de l'Union européenne, a déclaré mardi le ministre australien des Affaires étrangères Kevin Rudd cité par l'agence Reuters.

L'Australie envisage de se joindre à l'embargo sur le pétrole iranien décrété lundi par les pays de l'Union européenne, a déclaré mardi le ministre australien des Affaires étrangères Kevin Rudd cité par l'agence Reuters.

"En ce qui concerne l'Iran, je voudrais être clair (…). L'Australie prendra des mesures similaires", a fait savoir le chef de la diplomatie australienne qui se trouve en visite à Londres.

Lundi 23 janvier, les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont imposé un embargo contre les exportations pétrolières iraniennes sur fond d'aggravation des tensions autour du programme nucléaire mené par Téhéran.

Le ministre iranien de l'Intérieur Mostafa Mohammad-Najjar a déjà déclaré que les nouvelles sanctions européennes n'affecteraient pas la République islamique mais se répercuteraient sur l'économie de l'Europe elle-même.

Les Etats-Unis et certains autres pays reprochent à l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil. Téhéran rejette ces accusations, affirmant que ses recherches nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала