Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: la résolution marocaine bloquée par la Russie

S'abonner
La Russie n'est pas prête à accepter le nouveau projet de résolution sur la Syrie soumis au Conseil de sécurité de l'Onu par le Maroc, mais elle continuera de chercher une issue à la crise, a déclaré vendredi aux journalistes l'ambassadeur de la Russie aux Nations unies, Vitali Tchourkine.

La Russie n'est pas prête à accepter le nouveau projet de résolution sur la Syrie soumis au Conseil de sécurité de l'Onu par le Maroc, mais elle continuera de chercher une issue à la crise, a déclaré vendredi aux journalistes l'ambassadeur de la Russie aux Nations unies, Vitali Tchourkine.

"Ce document ne peut pas servir de base aux efforts visant à régler la crise, mais nous poursuivrons notre travail", a indiqué M. Tchourkine au terme d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité.

La Russie et la Chine avaient bloqué en octobre dernier un projet de résolution occidental qui menaçait le gouvernement syrien de sanctions. Moscou et Pékin ne veulent pas que le "scénario libyen" - une intervention militaire extérieure - se reproduise en Syrie.

La Russie a proposé mi-décembre son propre projet de résolution. Or, les pays occidentaux ont jugé ce document "insuffisant" pour mettre un terme aux violences dans ce pays proche-oriental.

Le Maroc a présenté un nouveau projet qui reprend la position occidentale et réclame un changement de pouvoir en Syrie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала