Syrie: la position de Moscou mal interprétée (député)

© Sputnik . Anton Denisov  / Aller dans la banque de photosKonstantin Kossatchev
Konstantin Kossatchev - Sputnik Afrique
La position de Moscou face à la crise syrienne est souvent interprétée de façon "injuste et incorrecte", a déclaré mardi le vice-président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, Konstantin Kossatchev.

La position de Moscou face à la crise syrienne est souvent interprétée de façon "injuste et incorrecte", a déclaré mardi le vice-président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, Konstantin Kossatchev.

"On s'efforce d'interpréter notre position soit comme un soutien au leader syrien, Bachar el-Assad, soit comme une protection des intérêts russes en Syrie, économiques comme militaires. Tout cela n'est cependant pas le cas", a indiqué M.Kossatchev.

Selon le député russe, la position de la Russie consiste à promouvoir le strict respect du droit international. A cet effet, M.Kossatchev a invité les pays occidentaux à ne plus évoquer la "perte de légitimité" du régime syrien. D'après lui, la récente initiative russe sur la tenue de négociations entre pro- et anti-Assad à Moscou a été rejetée par l'opposition syrienne notamment en raison des déclarations américaines faisant état de l'illégitimité du président contesté.

M.Kossatchev estime que de tels propos n'ont pour seul effet que de porter atteinte au règlement de la crise en Syrie.

Depuis dix mois, le régime syrien fait face à une contestation populaire sans précédent. Selon les estimations des Nations unies, la confrontation entre forces gouvernementales et protestataires a déjà fait plus de 5.000 morts.

La Russie a déclaré à plusieurs reprises qu'elle s'opposerait à l'usage de la force et à toute résolution de l'Onu qui soutiendrait des sanctions unilatérales à l'encontre de Damas.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала