Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Printemps arabe: éviter une répétition du scénario libyen (Poutine)

S'abonner
Le premier ministre russe et candidat à la présidentielle 2012, Vladimir Poutine, dans un article consacré à la politique étrangère publié lundi par le journal Moskovskie Novosti, analyse le printemps arabe, mettant en garde contre la réédition du scénario libyen.

Le premier ministre russe et candidat à la présidentielle 2012, Vladimir Poutine, dans un article consacré à la politique étrangère publié lundi par le journal Moskovskie Novosti, analyse le printemps arabe, mettant en garde contre la réédition du scénario libyen.

"Il y a un an, le monde a connu un nouveau phénomène - des manifestations quasi-synchronisées dans plusieurs pays arabes contre les régimes autoritaires. Les sympathies des Russes étaient du côté de ceux qui revendiquaient des réformes démocratiques. (…) Mais au lieu d'instaurer la démocratie et au lieu de protéger les droits des minorités, (on a assisté, ndlr) à l'élimination de l'adversaire, à un coup d'Etat, lorsque la domination d'une force est substituée par la domination encore plus agressive d'une autre", a indiqué le premier ministre.

Il a ajouté que l'ingérence extérieure et le soutien accordé à une des parties au conflit avait noirci davantage l'évolution de la situation.

"Sous couvert de slogans humanitaires et à l'aide de l'aviation, plusieurs pays ont mis fin au régime libyen. Avec comme apothéose une scène dégoûtante (...), le lynchage primitif de Mouammar Kadhafi", a poursuivi M.Poutine.

"Il est inacceptable que le scénario libyen soit réédité en Syrie. Les efforts de la communauté internationale doivent être tout d'abord orientés sur la conclusion d'une trêve intersyrienne. (…) La diplomatie russe a toujours travaillé dans ce sens et continuera à le faire", a souligné le premier ministre.

M. Poutine a en outre souligné que les offensives similaires à celle lancée en Libye déséquilibraient le système de sécurité internationale et torpillaient l'autorité des Nations unies.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала