Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Belgrad-Pristina. Accord en bande dessinée

Belgrad-Pristina. Accord en bande dessinée
Belgrad-Pristina. Accord en bande dessinée - Sputnik France
S'abonner
Belgrad a trouvé un accord avec Pristina sur la participation de Kosovo aux forums régionaux en le qualifiant d’une « victoire diplomatique de la Serbie ». Kosovo va signer les accords de son propre nom et les autorités de la région espèrent ouvrir leur mission à Belgrade.

La note en bas de page du tableau « Kosovo » notera que cette inscription ne signifie pas le statut de Kosovo et correspond à la résolution No1244 du CS de l’ONU ainsi qu’à la decision de  la Cour internationale à la Haie portant sur la déclaration de l’indépendance de Kosovo.

Le succès est dû non seulement aux talents diplomatiques mais aussi de design dont ont fait preuve les délégations. Ayant compris à la lettre la formule « dialogue sur les questions techniques » les deux parties ont longuement discuté sur les caractères à utiliser dans la note en bas de page. Тimes new roman  ou Helvetica Bold? La délégation de Kosovo proposait Comic sans conçu pour les bandes dessinées.

L’opposition serbe accuse les autorités d’avoir signé cet accord qui contredit à la loi fondamentale de l’Etat en reconnaissant formellement l’indépendance de Kosovo.

Selon l’expert du journal en ligne « Pravda.ru » Vadime Troukhatchev, cet accord est un pas vers la reconnaissance de Kosovo par Belgrade. « Mme Merkel ayant visité la Serbie au mois d’août dernier a obtenu ce qu’elle voulait : M.Tadic cède à ses pressions. Est’ce qu’il ne comprend pas que ce n’est pas la fin et d’autres régions vont suivre l’exemple de Kosovo ? Finalement, la Serbie aura le statut de candidat à l’UE, mais dans quelles limites ? Le jeu, vaut-il les chandelles ? », se demande l’expert.

Comme prévu, l’accord est salué par l’Occident. Ainsi, l’ambassade des USA à Pristina a appelé toutes les forces démocratiques de Kosovo à soutenir l’accord. Pourtant, la situation reste tendué à Kosovo, on note des actes d’agression des Kosovars contre les Serbes. Et l’opposition serbe lie ces faits avec les accords de Bruxelles qui procurent plus de liberté aux autorités de la république autoproclamée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала