Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Géorgie abroge les visas avec la Russie

© RIA Novosti . Elena PartsvanijaLa Géorgie abroge les visas avec la Russie
La Géorgie abroge les visas avec la Russie - Sputnik France
S'abonner
La Géorgie a levé, à titre unilatéral, le régime des visas avec la Russie, le président géorgien Mikhaïl Saakachvili ayant signé un décretn en ce sens, entré en vigueur à sa publication, rapporte l'agence News-Georgia.

La Géorgie a levé, à titre unilatéral, le régime des visas avec la Russie, le président géorgien Mikhaïl Saakachvili ayant signé un décret en ce sens, entré en vigueur à sa publication, rapporte mercredi l'agence News-Georgia.

"Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a signé le 28 février le décret (…) selon lequel les citoyens de la Fédération de Russie n'ont pas besoin de visa pour entrer en Géorgie et séjourner sur son territoire pendant 90 jours", lit-on dans le communiqué.

Le chef de l'Etat géorgien a avancé cette initiative mardi, en présentant son rapport annuel au parlement.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a indiqué auparavant que le régime des visas avec la Géorgie ne serait pas levé, mais que Moscou conserverait avec Tbilissi des relations civilisées concernant l'entrée et la sortie des citoyens de son territoire.

Il n'y a pas de relations diplomatiques entre la Russie et la Géorgie depuis la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

Le 8 août 2008, la Géorgie a lancé une offensive militaire contre l'Ossétie du Sud, détruisant Tskhinvali et tuant des centaines de civils ainsi que des soldats de la paix russes déployés dans cette république autoproclamée. La Russie a riposté militairement et contraint la Géorgie à la paix avant de reconnaître le 26 août l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, autre ancienne autonomie géorgienne.

Affirmant avoir été "victime d'une provocation russe", la Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec Moscou et décrété les républiques "territoires occupés".

La déclaration du président géorgien Mikhaïl Saakachvili sur sa décision de lever, à titre unilatéral, le régime des visas avec la Russie, dictée, selon lui, par le souci des intérêts des Russes, n'est qu'une démarche propagandiste, a estimé mercredi Konstantin Kossatchev, de la Commission pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала