Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

PO: la Russie doit jouer un rôle plus actif (premier ministre palestinien)

S'abonner
Lors d'une rencontre à Ramallah avec le sénateur russe Mikhaïl Marguelov, le premier ministre palestinien Salam Fayyad a appelé la Russie à intensifier sa participation au règlement au Proche-Orient et à accentuer son rôle dans la région, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

Lors d'une rencontre mercredi à Ramallah avec le sénateur russe Mikhaïl Marguelov, le premier ministre palestinien Salam Fayyad a appelé la Russie à intensifier sa participation au règlement au Proche-Orient et à accentuer son rôle dans la région, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

"De nouvelles possibilités apparaissent pour cela à présent ", a estimé M.Fayyad.

Pendant sa visite en Cisjordanie, la délégation du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), conduite par M.Marguelov, président de la Commission pour les Affaires internationales, a attaché une importance particulière à la réconciliation entre les mouvements palestiniens Fath et Hamas.

"Il importe que la réconciliation devienne une réalité dans la politique palestinienne", a souligné le sénateur.

Le Fatah et le Hamas ont conclu le 27 avril dernier un accord de réconciliation nationale, paraphé le 3 mai par l'ensemble des mouvements palestiniens, qui prévoit la formation d'un gouvernement en vue d'élections générales d'ici un an, ainsi que la libération de l'ensemble des prisonniers politiques.

Néanmoins, la réconciliation entre le Fatah et le Hamas constitue un obstacle à la reprise des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, Israël estimant toujours que le Hamas est une organisation terroriste qui ne reconnaît pas l'Etat hébreux.
     
Début septembre 2010, les Etats-Unis ont réussi à relancer les négociations directes palestino-israéliennes. Le processus a cependant été interrompu par le refus d'Israël de prolonger le gel de la construction de colonies dans les territoires palestiniens qui avait expiré le 26 septembre.

Les Palestiniens ont quitté la table des négociations, en exigeant un nouveau moratoire qui s'étende à tous les territoires occupés, y compris à Jérusalem-Est qu'ils considèrent comme la capitale de leur futur Etat.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала