Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Bouclier: les positions russe et américaine inchangées (Medvedev)

© RIA Novosti . Ekaterina Shtukina / Aller dans la banque de photosPrésident Dmitri Medvedev et son homologue américain Barack Obama
Président Dmitri Medvedev et son homologue américain Barack Obama - Sputnik France
S'abonner
La Russie et les Etats-Unis n'ont pas modifié leurs positions sur la mise en place d'un bouclier antimissile en Europe, mais il y reste du temps pour se mettre d'accord, a déclaré le président Dmitri Medvedev à l'issue d'une rencontre avec son homologue américain Barack Obama.

La Russie et les Etats-Unis n'ont pas modifié leurs positions sur la mise en place d'un bouclier antimissile en Europe, mais il reste du temps pour se mettre d'accord, a déclaré le président Dmitri Medvedev à l'issue d'une rencontre avec son homologue américain Barack Obama.

"Nous avons constaté qu'il y a avait encore du temps et qu'il était nécessaire d'intensifier la coopération et l'examen de toutes les questions liées à la réalisation du projet de bouclier américain", a annoncé M. Medvedev, soulignant toutefois que les positions des parties étaient inchangées.

"Quoi qu'il en soit, nous restons sur nos positions", a-t-il indiqué. Et d'ajouter que "le dialogue sur ce thème est non seulement possible, mais aussi indispensable".

Le président Obama a pour sa part souligné que la Russie et les Etats-Unis avaient encore un travail important à faire sur de nombreuses questions.

"Il est temps pour nos spécialistes, pour nos équipes techniques d'engager des discussions sur des problèmes techniques", a-t-il déclaré, commentant le déploiement du système de défense antimissile de l'Otan en Europe.


Lors du sommet de l'Otan à Lisbonne en 2010, Moscou et Washington avaient convenu de coopérer dans le domaine de la défense antimissile européenne. Toutefois, les parties n'arrivent pas à s'entendre sur l'architecture du futur bouclier. Par ailleurs, le partenariat reste lettre morte, les Etats-Unis refusant de garantir que le futur bouclier ne sera dirigé contre les forces stratégiques russes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала