La conférence sur les investissements à Kalouga

© Photo: RIA NovostiLa conférence sur les investissements à Kalouga
La conférence sur les investissements à Kalouga - Sputnik France
Ces dernières années une petite ville de Kalouga située au sud de Moscou s’est vu transformer en centre industriel important où coopèrent des sociétés russes aussi bien qu’étrangères. Les 22 et 23 mars la ville a accueilli les participants à la conférence ayant pour thème « Russie et Europe : investissements, innovations, coopération ».

Le Vice-gouverneur de la région Maksime Akimov a dit à la Voix de la Russie :

« L’initiative de cette conférence revient à l’administration de la région de Kalouga. Un événement de cette envergure a lieu en Russie pour la première fois, y ont pris part de gros investisseurs étrangers qui sont déjà présents en Russie ainsi que des représentants de la BERD, des sociétés de conseil.

La région de Kalouga est un des leaders russes quant aux investissements : l’année dernière ce chiffre était au niveau de 8 % de tous les investissements étrangers faits en Russie et notez que la population de la région est à peine 1 % par rapport à la population du pays.

Les autorités de la ville font tout pour que la vie des investisseurs étrangers soit confortable et sécurisée. Avant de commencer la construction d’une usine nous assurons toute l’infrastructure technique, à savoir  les voies d’accès tant par les autoroutes que par les voies ferrées. Nous formons les cadres pour les entreprises à construire. Par exemple, avant la mise en marche des lignes aux usines Volvo, Peugeot-Citroën, Skoda, Mitsubichi la filiale de l’école des ingénieurs de l’automobile a formé dans notre ville 6 000 spécialistes. Au total, 12 000 emplois ont été créés à Kalouga pour les jeunes, et cela dans 42 nouvelles usines.

L’année dernière a été une réussite pour les entreprises. La production à l’usine Volvo augmente. Les clients russes font la queue pour acheter des camions-tracteurs puissants. Et c’est la preuve de la croissance économique en Russie. Auparavant, les composantes ont été importées, aujourd’hui nous menons les négociations avec les partenaires suédois sur leur fabrication à Kalouga. Prenons le Danemark qui est connu pour son industrie pharmaceutique. Nous sommes en train de construire l’usine « Novo Nordisk » qui va fabriquer la célèbre insuline danoise. Il y aura une usine pour la fabrication du parquet de bois finlandais de qualité. La société finlandaise « Ruuki » a racheté à une société russe, l’usine de fabrication des charpentes métalliques et en a doublé la production. La société suédoise « Bong » fabrique à Kalouga les enveloppes et les emballages pour les plis. Les projets diffèrent par leur envergure.

Nous assurons aplanissons les problèmes tant pour la production des sociétés étrangères que pour la vie quotidienne de leurs employés.

A Kalouga la communauté française est la deuxième d’après ses effectifs après Moscou. Il a une école maternelle francophone pour 80 enfants français. Pour les plus grands, au niveau de l’école secondaire, l’enseignement se fait en français. Et le Club de la culture française est destiné à leurs parents ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала