Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: Moscou appelle la communauté internationale à permettre le cessez-le-feu

S'abonner
Moscou appelle les membres de la communauté internationale capables d'influer sur l'opposition syrienne armée à la persuader d'éviter les provocations et de respecter le cessez-le-feu, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Moscou appelle les membres de la communauté internationale capables d'influer sur l'opposition syrienne armée à la persuader d'éviter les provocations et de respecter le cessez-le-feu, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Nous insistons de nouveau sur le fait que tous ceux qui sont en mesure d'influer sur les groupes d'opposition syriens, et d'abord sur l'opposition armée, devraient user de leur influence pour le bien du peuple syrien, en exigeant d'éviter les provocations et de respecter le cessez-le-feu", a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse.

Les forces d'opposition syriennes, dont notamment le Conseil national syrien (CNS), n'ont toujours pas approuvé le plan de règlement de la situation dans le pays proposé par l'émissaire spécial de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan, a rappelé M.Lavrov.

"De nombreux membres de la communauté internationale souhaitent l'échec du plan Annan afin de pouvoir appliquer d'autres scénarios (de règlement de la situation), avant tout des scénarios musclés", a ajouté le chef de la diplomatie.

"J'ai vu de mes propres yeux que beaucoup de mes collègues se sont trouvés littéralement embêtés en apprenant que le gouvernement syrien avait accepté le plan Annan", a-t-il noté.

Ces derniers temps, des médias européens et turcs publient de plus en plus souvent des témoignages selon lesquels l'opposition armée cherche à faire des provocations en vue de relancer les violences et de saper le cessez-le-feu, a indiqué le ministre. Moscou a notamment appris que des hommes de "l'Armée syrienne libre" se faisant passer pour des réfugiés en Turquie organisent des attaques contre des postes de contrôle syriens, selon lui.

Depuis plus d'un an, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar el-Assad. Selon l'ONU, le nombre  des victimes de la confrontation armée y aurait déjà dépassé 9.000 personnes. Damas indique pour sa part que plus de 2.500 policiers et soldats syriens, ainsi que plus de 3.200 civils, ont été tués dans les affrontements contre des bandits financés de l'étranger.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала