Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Présidentielle US: Moscou préoccupé par la rhétorique antirusse des républicains

S'abonner
La rhétorique antirusse du candidat républicain Mitt Romney lors de la campagne présidentielle aux Etats-Unis est préoccupante, mais Moscou n'y perçoit pas de menace sérieuse, a déclaré sur la chaîne de télévision Rossia-24 le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

La rhétorique antirusse du candidat républicain Mitt Romney lors de la campagne présidentielle aux Etats-Unis est préoccupante, mais Moscou n'y perçoit pas de menace sérieuse, a déclaré vendredi sur la chaîne de télévision Rossia-24 le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"Il est certes alarmant que de très sérieux motifs antirusses dominent au sein du Parti républicain à la veille de l'élection (…). Mais une fois à la Maison Blanche, toute personne se voit obligée de composer avec la réalité et les intérêts américains", a relevé M.Lavrov.

Evoquant le déroulement de la campagne électorale aux Etats-Unis, le ministre a salué la position pondérée du président américain sortant Barack Obama et sa manière de défendre les acquis du "redémarrage".

Le candidat républicain à la présidence Mitt Romney a notamment accusé la Russie de "soutenir les pires régimes du monde", la qualifiant d'"ennemi géopolitique numéro un des Etats-Unis". En réponse, le président russe Dmitri Medvedev lui a conseillé de "faire appel à la raison" et d'"utiliser sa tête".

Le vice-président américain Joe Biden a dénoncé jeudi la politique étrangère prônée par M.Romney, affirmant que les Etats-Unis ne pouvaient se permettre un retour en arrière qui isolerait l'Amérique.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала