Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Soudan: 60 camions d'aide pour Juba interceptés par Khartoum

© Sputnik . Denis MalkovSoudan: 60 camions transportant de l'aide pour Juba interpellés par Khartoum
Soudan: 60 camions transportant de l'aide pour Juba interpellés par Khartoum - Sputnik France
S'abonner
Les autorités soudanaises ont intercepté 60 camions transportant clandestinement des produits alimentaires et du carburant destinés au Soudan du Sud dans l'Etat du Nil Blanc, a annoncé vendredi à Khartoum le ministre soudanais de la Justice, Mohammed Bachara Doussa.

Les autorités soudanaises ont intercepté 60 camions transportant clandestinement des produits alimentaires et du carburant destinés au Soudan du Sud dans l'Etat du Nil Blanc, a annoncé vendredi à Khartoum le ministre soudanais de la Justice, Mohammed Bachara Doussa.

"La contrebande de vivres et de carburant vers le Soudan du Sud est un crime égal à la fourniture d'armes à un ennemi", a déclaré le ministre devant les journalistes, ajoutant que les personnes reconnues coupables de contrebande seraient sévèrement punies.

Le ministre a en outre appelé les Soudanais à mettre fin à la fourniture illégale de vivres à Juba pour "priver l'ennemi de la possibilité de se développer".

Le Soudan et le Soudan du Sud, devenu indépendant en juillet 2011, se combattent pour le contrôle des zones pétrolifères situées dans les régions limitrophes et ont à plusieurs reprises évoqué la possibilité d'une guerre. Juba accuse Khartoum de soutenir des groupes rebelles dans le Sud-Soudan. Pour sa part, Khartoum a accusé Juba d'appuyer les combattants du "Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord" opérant dans les Etats frontaliers du Sud-Kordofan et du Nil Bleu et a fermé en réponse ses frontières, interdisant également le commerce entre les deux pays.

La cessation du commerce avec le Soudan, ainsi que des affrontements tribaux, ont provoqué une hausse rapide des prix de produits alimentaires au Soudan du Sud. Le bureau de l'Onu pour la coordination des affaires humanitaires à Juba a annoncé en mars dernier que plus de la moitié des dix États sud-soudanais pourraient faire face à une pénurie alimentaire cette année.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала