Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Attentat de Dniepropetrovsk : Moscou prête à prêter son concours

Attentat de Dniepropetrovsk : Moscou prête à prêter son concours
Attentat de Dniepropetrovsk : Moscou prête à prêter son concours - Sputnik France
S'abonner
Moscou souhaite prêter son concours dans une enquête sur la série d’explosions qui a retenti aujourd’hui à Dniepropetrovsk, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères. Le bilan de l’attentat s’élève à 27 blessés.

La Russie est prête à aider sa voisine à élucider les circonstances, a déclaré le porte-parole du ministère, Alexandre Loukachevitch.

« La nouvelle de la série d’explosions du 27 avril dans la ville ukrainienne de Dniepropetrovsk qui a fait des blessés, a été accueillie avec préoccupation en Russie. Selon les informations à la disposition de l’ambassade et du consulat général russes, il n’y a pas de ressortissants russes parmi les victimes. La Russie est prête à prêter son concours afin d’élucider toutes les circonstances de l’attentat. On aidera l’Ukraine à mener l’enquête. On répondra à toute demande de nos collègues ukrainiens ».

Vingt-cinq personnes sont hospitalisées. Les médecins russes se disent prêts à aider les victimes. La police russe souhaite également aider les Ukrainiens dans l’enquête. Le patriarche de l’Eglise orthodoxe russe Cyrille a adressé ses condoléances aux habitants de Dniepropetrovsk.

Vendredi le 27 avril quatre explosions sont survenus dans le centre de la ville située au sud-est de l’Ukraine. Espacées d’une quinzaine de minutes, les exposions ont retenti vers midi heure locale. Les engins explosifs ont été posés dans des poubelles. Selon les témoins, l’attentat aurait pu faire beaucoup plus de victimes, si les explosions étaient survenues le matin ou le soir.

Le procureur général de Dniepropetrovsk a ouvert une enquête pour « terrorisme ». La téléphonie mobile a été coupée afin d’empêcher les terroristes de faire exploser d’autres engins. Personne n’a encore revendiqué l’attentat. Le président Viktor Ianoukovitch a ordonné d’en trouver les auteurs. L’enquête est actuellement en cours.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала