Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: les observateurs de l'Onu doivent poursuivre leur travail (Moscou)

S'abonner
Il est crucial que la Mission de supervision de l'Onu (MISNUS) poursuive ses activités en Syrie malgré la situation très tendue dans ce pays, a annoncé jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.

Il est crucial que la Mission de supervision de l'Onu (MISNUS) poursuive ses activités en Syrie malgré la situation très tendue dans ce pays, a annoncé jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous jugeons très important que la Mission de supervision de l'Onu, où la Russie est représentée aux côtés d'autres Etats, continue dans ces conditions difficiles à remplir son mandat visant à réaliser le plan de règlement pacifique de la crise syrienne conçu par l'émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe, Kofi Annan", lit-on dans le communiqué du ministère.

Deux explosions violentes suivies d'un échange de tirs ont été perpétrées jeudi près d'une autoroute menant vers l'aéroport international de Damas. L'attentat, qui visait l'antenne locale des services spéciaux syriens, a été commis à un moment où des employés se rendaient au travail et des écoliers, à l'école. Selon les dernières informations, l'attaque a fait 55 morts et 372 blessés.

Le communiqué de la diplomatie russe souligne que "le but de tels attentats cruels est de pousser le pays vers un nouveau regain de violence, de faire échouer le plan Annan et d'intimider les observateurs de la MISNUS".

"On ne doit pas le tolérer", conclut le document.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала