Pérou: les dauphins sont morts de cause naturelle (ministre)

La mort de près d'un millier de dauphins survenue sur les côtes nord du Pérou a des causes naturelles et n'est pas due à l'activité humaine ou à une nouvelle bactérie, a déclaré mardi soir la ministre péruvienne de la Production Gladys Triveňo.

La mort de près d'un millier de dauphins survenue sur les côtes nord du Pérou a des causes naturelles et n'est pas due à l'activité humaine ou à une nouvelle bactérie, a déclaré mardi soir la ministre péruvienne de la Production Gladys Triveňo.

"Nous sommes parvenus à la conclusion que les causes de la mort des dauphins sont naturelles et ne sont dues à aucune activité humaine", a indiqué la ministre.

Selon elle, les conclusions du gouvernement s'appuient sur l'enquête menée par l'Institut de la mer du Pérou qui affirme que les dauphins font partie du processus de sélection naturelle, selon lequel seuls les plus forts survivent.

Selon la ministre, la mort massive de dauphins se produit périodiquement. "Ca n'est pas la première fois que cela se produit. C'est arrivé en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans d'autres pays. Il ne faut pas chercher une responsabilité qui n'existe pas", a-t-elle souligné.

Outre les dauphins, près de 1.500 cormorans morts ont été également découverts sur les côtes nord du Pérou. Leur mort a pu être provoquée, selon la ministre, par une migration de sardines causée par un réchauffement des eaux. Les chercheurs prépareront prochainement un rapport sur les vraies causes de la mort massive de ces oiseaux

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала