Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tuerie de Houla: la Suisse expulse l'ambassadrice syrienne

S'abonner
Les autorités suisses ont déclaré persona non grata l'ambassadrice syrienne à Berne Lamia Chakkour, en réaction à la tuerie perpétrée la semaine dernière dans le village de Houla, en Syrie, ont annoncé mardi les médias internationaux.

Les autorités suisses ont déclaré persona non grata l'ambassadrice syrienne à Berne Lamia Chakkour, en réaction à la tuerie perpétrée la semaine dernière dans le village de Houla, en Syrie, ont annoncé mardi les médias internationaux.

Mme Chakkour était la représentante de la Syrie en Suisse et en France.

Plus tôt mardi, le Quai d'Orsay a déjà déclaré l'intéressée persona non grata, mais l'a autorisée à rester à Paris à titre de déléguée permanente de la Syrie auprès de l'UNESCO.

La décision de la Confédération suisse suit celle de nombreux pays qui ont durci leur position à l'égard du régime de Damas. L'Espagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Canada, l'Australie, l'Allemagne, les Pays-Bas et les Etats-Unis ont également annoncé ce mardi procéder à l'expulsion de diplomates syriens.

Cette mesure a été adoptée en réponse à l'attaque lancée les 25 et 26 mai contre Houla, qui a fait plus de 100 morts, dont des femmes et des enfants. La plupart des victimes ont été abattues par des balles tirées à courte distance, les autres étant tuées par des obus d'artillerie. Le 27 mai, le Conseil de sécurité de l'ONU a violemment dénoncé ce massacre.

Les autorités syriennes nient leur implication dans la tuerie de Houla et en rejettent la responsabilité aux combattants islamistes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала