Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Syrie quitte une réunion du Conseil des droits de l'homme de l'Onu

S'abonner
La délégation syrienne a quitté les débats au Conseil des droits de l'homme de l'Onu à Genève pour protester contre un rapport "politisé" sur la situation dans ce pays, rapportent mercredi les médias européens.

La délégation syrienne a quitté les débats au Conseil des droits de l'homme de l'Onu à Genève pour protester contre un rapport "politisé" sur la situation dans ce pays, rapportent mercredi les médias européens.

"Nous n'allons pas participer à cette séance de politisation flagrante", a déclaré l'ambassadeur syrien auprès de l'Onu Faisal Khabbaz Hamoui avant de quitter la salle.

Mercredi 27 juin, la Commission d'enquête internationale sur la Syrie a présenté son nouveau rapport sur la situation en Syrie, secouée depuis plus d'un an par une vague de contestation sans précédent. Les auteurs du document font notamment état d'une montée de la violence religieuse dans le pays ainsi que de cas de viols commis par les soldats de l'armée régulière et les membres du groupe paramilitaire pro-gouvernemental Shabiha.

Le président de la Commission Paulo Pinheiro a également présenté le rapport des experts chargés d'enquêter sur le massacre de civils perpétré le 25 mai dernier dans la localité de Houla de la province de Homs. Selon M.Pinheiro, bien qu'il soit impossible d'établir les responsables de cette tuerie, les experts estiment que l'armée gouvernementale "pourrait avoir été impliquée dans plusieurs meurtres" commis à Houla.

Dans le même temps, l'ambassadeur syrien auprès de l'Onu s'est félicité que le rapport de la Commission d'enquête reconnaisse "l'existence de groupes armés bafouant les droits de l'homme" en Syrie.

Toujours selon lui, Damas "poursuivra sa coopération avec toutes les bonnes volontés" et "réitère son engagement à mettre en œuvre le plan de Kofi Annan" mais "ne permettra pas aux fractions armées" de mener des "attaques".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала