OTSC: le Tadjikistan déplore le retrait de l'Ouzbékistan

© RIA Novosti . Lidia IsmailovaAmirkoul Azimov, secrétaire du Conseil de sécurité du Tadjikistan
Amirkoul Azimov, secrétaire du Conseil de sécurité du Tadjikistan - Sputnik France
La suspension par l'Ouzbékistan de sa participation à l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) aura un impact négatif sur la situation dans la région, a déclaré à RIA Novosti Amirkoul Azimov, secrétaire du Conseil de sécurité du Tadjikistan.

La suspension par l'Ouzbékistan de sa participation à l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) aura un impact négatif sur la situation dans la région, a déclaré jeudi à RIA Novosti Amirkoul Azimov, secrétaire du Conseil de sécurité du Tadjikistan.

"Je regrette que l'Ouzbékistan ait suspendu sa participation à l'OTSC, organisation reconnue dans le monde, et j'estime que cette décision de Tachkent ne contribuera pas à la sécurité collective dans la région", a indiqué M.Azimov, chef de la commission parlementaire pour la défense et la sécurité .

Le parlementaire tadjik a toutefois rappelé que la participation à l'OTSC était bénévole et que les pays participants pouvaient de se retirer à tout moment de cette organisation.

"Le retrait de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) d'Afghanistan n'est pas éloigné et après, il restera dans ce pays un guêpier qui menacera avant tout l'Asie Centrale", a-t-il relevé.

Selon M.Azimov, l'Ouzbékistan ne manquera pas de revenir dans l'OTSC, comme il l'avait déjà fait après son retrait en 1999.

L'Ouzbékistan s'était déjà retiré de l'OTSC en 1999, ayant refusé de proroger le traité, mais a réintégré l'Organisation en 2006.

Créée en 2002, l'Organisation du traité de sécurité collective, qualifiée par certains analystes d'"Otan russe", est une organisation à vocation politico-militaire. Après la suspension l'Ouzbékistan, l'OTSC regroupera l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Russie et le Tadjikistan.

Le Secrétariat de OTSC a confirmé jeudi l'envoi par l'Ouzbékistan d'une note sur la suspension de sa participation aux activités de l'Organisation.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала