Caucase russe: arrestation d'une terroriste présumée (police)

Des démineurs procèdent en ce moment au désamorçage d'une bombe en banlieue de Naltchik (république de Kabardino-Balkarie, Caucase russe), dans l'appartement d'une femme soupçonnée de terrorisme et interpellée en Tchétchénie, a annoncé jeudi un communiqué des forces de l'ordre.

Des démineurs procèdent en ce moment au désamorçage d'une bombe en banlieue de Naltchik (république de Kabardino-Balkarie, Caucase russe), dans l'appartement d'une femme soupçonnée de terrorisme et interpellée en Tchétchénie, a annoncé jeudi un communiqué des forces de l'ordre.

La police a interpellé mercredi à Grozny une habitante de la Kabardino-Balkarie, Assiat Tekhajeva (19 ans), recrutée par un groupe extrémiste pour commettre un attentat suicide. Les policiers ont saisi sur l'intéressée des publications extrémistes et une lettre de suicide adressée à ses parents.

La terroriste présumée a été interpellée au moment où elle montait dans un car en partance pour le Daghestan. A son arrivée à Khassaviourt (Daghestan), la suspecte devait être accueillie par une femme inconnue chargée de la transférer dans un camp clandestin pour suivre un cours de dynamitage.

Lors de la perquisition effectuée au domicile d'Assiat Tekhajeva, les forces de l'ordre ont découvert un engin explosif de fabrication artisanale. Il s'agit d'une bombe de 800 grammes truffée de pièces métalliques. "Les policiers ont également découvert dans son appartement une grenade à main, des cartouches pour fusil d'assaut, deux pots de TNT, six détonateurs, ainsi que des composants d'un engin explosif", lit-on dans le communiqué.

Selon les forces de l'ordre, la suspecte plaide non coupable et affirme qu'elle avait l'intention de se rendre au Daghestan pour rentrer dans une école islamique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала