Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

ONG: le terme "agents étrangers" emprunté par la Russie aux USA (Lavrov)

© RIA Novosti . Ruslan Krivobok / Aller dans la banque de photosSergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - Sputnik France
S'abonner
Lors de l'élaboration du projet de loi sur les ONG, la Russie a emprunté bien des éléments, y compris le terme d'"agent étranger", à la législation américaine, a indiqué devant les journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Lors de l'élaboration du projet de loi sur les ONG, la Russie a emprunté bien des éléments, y compris le terme d'"agent étranger", à la législation américaine, a indiqué jeudi devant les journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Nous sommes ouverts à toute discussion, y compris sur les droits de l'homme et le perfectionnement de la législation russe (…). Nous avons entièrement emprunté à la législation américaine, qui est considérée comme l'une des plus avancées au monde, non seulement le terme, mais aussi le concept d'agents étrangers parmi les ONG, leurs droits et obligations", a déclaré M.Lavrov à l'issue d'un entretien avec son homologue allemand Guido Westerwelle, en visite à Moscou.

Présenté par le parti au pouvoir Russie unie, ce projet de loi prévoit de considérer comme des "agents de l'étranger" les organisations non-gouvernementales exerçant des activités politiques et bénéficiant d'un financement étranger. Ces ONG seront soumises à un régime juridique particulier qui prévoit, en cas d'infraction, une amende allant jusqu'à un million de roubles (24.500 euros) ou une sanction pénale pouvant atteindre quatre ans de prison.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала