Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: négociations Annan-Lavrov à Moscou

S'abonner
La situation en Syrie et le sort de la mission d'observation de l'ONU dans ce pays est au centre d'une rencontre à huis clos de l'émissaire spécial de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie Kofi Annan et du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov qui se déroule actuellement à Moscou.

La situation en Syrie et le sort de la mission d'observation de l'ONU dans ce pays est au centre d'une rencontre à huis clos de l'émissaire spécial de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie Kofi Annan et du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov qui se déroule actuellement à Moscou.

Aucun des deux diplomates n'a fait de déclarations devant les journalistes avant les entretiens.

Une nouvelle série d'attaques terroristes ont été effectuées en Syrie et deux projets de résolution portant sur la situation en Syrie ont été soumis au Conseil de sécurité de l'ONU à la veille de la visite de travail de M.Annan en Russie.

Selon les experts, le seul résultat des discussions de Moscou pourrait être une entente sur le prolongement du mandat de la mission des Nations unies en Syrie, puisque la Russie, qui prône un règlement pacifique du conflit syrien, n'a pas l'intention de renoncer à sa position.
Quelques heures avant d'accueillir M.Annan, le ministre Lavrov a déclaré aux journalistes que Moscou ne permettrait pas aux pays occidentaux de saper les ententes intervenues lors de la réunion internationale de Genève le 30 juin.

Lors de la réunion de Genève, les ministres des Affaires étrangères des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, de la Turquie et de pays représentant la Ligue arabe sont tombés d'accord sur les principes du règlement de la crise syrienne prévoyant la création d'un gouvernement de transition destiné à réunir toutes les parties au conflit.

Depuis près de seize mois, la Syrie est en proie à une vague de contestation du régime en place. Selon différentes données, les affrontements ont déjà fait plus de 15.000 victimes parmi les civils et les militaires. Un cessez-le-feu a été décrété dans le pays en avril dernier, en vertu du plan de sortie de crise proposé par l'émissaire Kofi Annan, mais les parties en conflit font régulièrement état de nouveaux affrontements et victimes. Les autorités syriennes ne cessent d'indiquer que les bandits armés reçoivent une aide étrangère et que le pays se trouve en état de guerre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала