Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Energie: la Pologne hostile aux projets russes sur son territoire

S'abonner
Le ministre du Trésor Mikolaj Budzanowski, chargé de l'énergie dans le gouvernement polonais, s'oppose à la mise en œuvre de nouveaux projets énergétiques russes sur le territoire du pays.

Le ministre du Trésor Mikolaj Budzanowski, chargé de l'énergie dans le gouvernement polonais, s'oppose à la mise en œuvre de nouveaux projets énergétiques russes sur le territoire du pays.

Le vice-président du groupe gazier polonais PGNiG SA Radoslaw Dudzinski a déclaré il y a quelques jours que la décision du russe Gazprom de réduire le prix du gaz pour la Pologne offrait la possibilité de réaliser des projets énergétiques conjoints.

"Je n'autoriserai jamais la création d'un espace destiné à accueillir des volumes supplémentaires de gaz russe sur le territoire polonais", a indiqué le ministre sur les ondes de la Radio polonaise en commentant l'initiative de M. Dudzinski.

Le ministre a dans le même temps souligné que la réduction de prix du gaz obtenue par la Pologne était sans précédent en Europe. Selon lui, grâce au nouvel accord avec Gazprom, le prix du gaz pour la Pologne chutera de 575 dollars les 1.000 m3 à "un niveau sensiblement inférieur à 500 dollars".

Ainsi donc, à partir de 2013, la Pologne payera pour le gaz 3,7 milliards de dollars contre les 4,6 milliards qu'elle paie aujourd'hui.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала