Syrie: l'ASL met en garde Londres contre une "intervention limitée"

L'Armée syrienne libre (ASL) a promis de liquider des militaires britanniques s'ils se décident à entrer en Syrie sans se concerter avec l'opposition syrienne, rapportent les médias turcs.

L'Armée syrienne libre (ASL) a promis de liquider des militaires britanniques s'ils se décident à entrer en Syrie sans se concerter avec l'opposition syrienne, rapportent mardi les médias turcs.

"La Syrie, ce n'est pas un quelconque pays abandonné pour que des militaires britanniques puissent y entrer quand bon leur semble", a déclaré devant les journalistes à Ankara le conseiller politique de l'ASL Bessam el-Dade.

Et d'ajouter que si les militaires britanniques n'agissaient pas en coordination avec l'opposition syrienne, l'ASL ne ferait pas de distinction entre eux et les forces du président syrien Bachar el-Assad et les traiterait en ennemis.

Auparavant, le chef d'état-major britannique, le général Sir David Richards, n'a pas exclu une intervention militaire limitée en Syrie.

"La situation humanitaire en Syrie s'aggrave de jour en jour, et cela peut conduire à une intervention limitée dans ce pays", a notamment déclaré le général sur la chaîne de télévision BBC.

Selon M.Richards, de petites unités pourraient être envoyées en Syrie cet hiver.

L'ASL est la principale force armée opposée au régime de Bachar el-Assad et à l'armée régulière dans le contexte de la révolte syrienne actuelle. Elle est principalement composée de membres des Forces armées syriennes qui ont fait défection.

En 20 mois, le conflit sanglant entre l'armée et les rebelles en Syrie a fait, selon l'Onu, plus 30.000 morts et près de 340.000 réfugiés. L'opposition et l'Occident en accuse le régime du président Assad, mais Damas déclare lutter contre des bandes armées et soutenues par des pays occidentaux et certains Etats arabes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала