Mistral: la Russie achètera des catamarans de débarquement français

© RIA Novosti . Alexei Danichev / Aller dans la banque de photosNavire de type Mistral
Navire de type Mistral - Sputnik Afrique
La Russie achètera de petites embarcations de débarquement françaises qu'elle entend installer à bord de ses bâtiments de projection et de débarquement Mistral, a déclaré à Paris l'ambassadeur de Russie Alexandre Orlov.

La Russie achètera de petites embarcations de débarquement françaises qu'elle entend installer à bord de ses bâtiments de projection et de débarquement Mistral, a déclaré vendredi à Paris l'ambassadeur de Russie Alexandre Orlov.

"Nous avons signé un contrat important sur l'acquisition de deux navires de type Mistral. Le premier est déjà en chantier à Saint-Nazaire, le deuxième suivra. Nous avons également discuté de la construction de deux autres BPC en Russie, à Saint-Pétersbourg. Le calendrier des travaux est respecté. Il y a également des contrats supplémentaires. Nous achèterons des petites embarcations françaises qui se trouveront à bord du BPC, ce sont des catamarans de débarquement", a indiqué l'ambassadeur devant les journalistes.

La Russie et la France ont signé en juin 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux BPC de classe Mistral pour la Marine russe. Le premier navire baptisé "Sébastopol" sera construit par le groupe français DCNS aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire en 2014 et le second, "Vladivostok", en 2015.

Les chantiers navals russes participent aussi à la fabrication de pièces pour ces deux navires. Une usine de Saint-Pétersbourg a procédé à la découpe de tôles dans le cadre de la construction du BPC "Vladivostok" le 1er août dernier. Elle commencera la découpe de tôles pour le "Sébastopol" en mai 2013. Les coques des troisième et quatrième navires de type Mistral achetés par Moscou seront construites en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала