Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pavel Florenski, le Léonard russe

© Photo : ru.wikipedia.orgPavel Florenski, le Léonard russe
Pavel Florenski, le Léonard russe - Sputnik France
S'abonner
Ce n'est pas un hasard si Pavel Florenski est appelé le Léonard russe. Ses réalisations dans les domaines les plus variés de la connaissance humaine sont immenses. Son influence sur l'évolution de la philosophie et de la théologie, de la philologie et de la théorie de l'art, des mathématiques et de la physique est inestimable. Ses travaux alliaient d'une façon harmonieuse les études scientifiques et la vision du monde chrétienne.
Des manuscrits rares, des objets personnels et des photos des archives de famille de ce prêtre, philosophe et savant russe sont présentés à l'exposition ouverte à Multimedia Art Musée de Moscou.

Son sort est tragique. Après la révolution de 1917 il n'a pas renoncé à son titre de prêtre et a refuser d'émigrer. A l'époque où les bolcheviques détruisaient les églises il rêvait de l'ouverture d'un musée à la Laure de la Trinité-Saint-Serge. Il enseignait la philosophie à l'académie de théologique.

Ses réflexions sur l'orthodoxie n'ont pas perdu leur valeur jusqu'à nos jours. « La foi russe se compose de l'interpénétration de trois forces : la foi grecque qui nous a été apportée par les moines et prêtres de Byzance, le paganisme slave qui a accueilli cette foi et le caractère populaire russe qui a eu sa propre perception de l'orthodoxie byzantine et qui l'a transformée à sa guise », a écrit Florenski.

En 1933 le savant a été accusé d'activité contre-révolutionnaire et déporté en Extrême-Orient. Un an plus tard il a été transféré à Solovki dans un camp spécial. Le 8 décembre 1937 Pavel Florenski a été fusillé.

Depuis sa jeunesse, Florenski était un passionné de photographie. Il y trouvait un soulagement à des moments difficiles de sa vie. Dans ses oeuvres il a exposé les principes de la philosophie de la photographie. Mais il ne se contentait pas de la théorie. Au début des années 1930 il a créé un appareil permettant de photographier dans les rayons infrarouges et ultraviolets, au-delà du spectre visible. Déporté en Extrême-Orient il étudiait le pergélisol et les cristaux de glace et a créé un appareil photographique spécial qu'il utilisait avec le microscope étant devenu un des fondateur de la microphotographie.

L'exposition de Multimedia Art Musée présente les dessins que Florenski a fait à l'intention des étudiants : un schéma de la migration territoriale de la philosophie antique et une série d'illustrations pour son ouvrage Les nombres imaginaires en géométrie . Il convient de noter plus spécialement les dessins faits pour son ouvrage Perspective inverse consacré à la discussion de la perception et des méthodes de la représentantion artistique du monde.

« Malheureusement nous oublions notre patrimoine national. La Russie peut être fière de Florenski et de son oeuvre », a souligné Olga Sviblova, directeur de Multimedia Art Musée en inaugurant l'exposition. /L

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала