Droits de l'homme en Europe: Moscou remet un rapport à l'UE

© Flickr / Stuart ChalmersDroits de l'homme en Europe: Moscou remet un rapport à l'UE
Droits de l'homme en Europe: Moscou remet un rapport à l'UE - Sputnik Afrique
La Russie a remis jeudi à l'Union européenne un rapport sur le respect des droits de l'homme en Europe, a annoncé jeudi soir la représentation russe auprès de l'UE.

La Russie a remis jeudi à l'Union européenne un rapport sur le respect des droits de l'homme en Europe, a annoncé jeudi soir la représentation russe auprès de l'UE.

"La situation en matière des droits de l'homme et des libertés démocratiques ne cesse de se dégrader", a déclaré jeudi Konstantin Dolgov, envoyé du ministère russe des Affaires étrangères pour les droits de l'homme, la démocratie et la suprématie du droit, en remettant le rapport au représentant spécial de l'UE pour les droits de l'homme Stavros Lambrinidis.

L'Europe assiste à "une montée du racisme, du nationalisme agressif, de la xénophobie, du néonazisme, à la violation des droits des minorités, des détenus, des réfugiés, des migrants, y compris des immigrés illégaux, et des personnes aux troubles psychiques. On voit une protection insuffisante des enfants, l'inégalité des sexes, la violation de la vie privée et le recours à la force par la police", a précisé le diplomate russe.

La situation en matière de respect de la liberté des médias est aussi défavorable en Europe. "Il y a des cas où les autorités s'ingèrent dans le travail des médias, où les journalistes sont la cible d'attaques. Les défenseurs des droits de l'homme sont préoccupés par l'absence de libre concurrence sur le marché des médias européens et par l'impossibilité d'obtenir des informations sur les propriétaires des grands holdings médiatiques", a ajouté M.Dolgov.

Moscou déplore le fait que l'UE, en tant qu'organisation internationale, n'ait toujours pas adhéré à la Convention européenne des droits de l'homme et que l'Europe compte peu d'institutions supranationales pour les droits de l'homme.

"Les institutions de l'Union européenne ne prennent pas de mesures adéquates. Il est temps pour nos partenaires européens de remédier à la situation en vue d'assurer le respect par tous les membres de l'UE de leurs obligations internationales", a conclu le diplomate.

En octobre dernier, le ministère russe des Affaires étrangères a déjà présenté un rapport sur la situation en matière des droits de l'homme aux Etats-Unis. Il a dénoncé les mauvais traitements infligés aux enfants, les ingérences dans la vie privée, les violences policières, les prisons secrètes et les restrictions à la liberté d'expression.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала