Nucléaire iranien: Moscou espère une réunion ministérielle des Six en janvier

Moscou espère qu'une nouvelle rencontre des Six médiateurs sur le dossier nucléaire iranien (Russie, France, Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne et Allemagne) au niveau des chefs de diplomatie aura lieu en janvier prochain, rapporte le ministère russe des Affaires étrangères.

Moscou espère qu'une nouvelle rencontre des Six médiateurs sur le dossier nucléaire iranien (Russie, France, Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne et Allemagne) au niveau des chefs de diplomatie aura lieu en janvier prochain, rapporte jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Des consultations préalables sont effectivement en cours avec Téhéran pour concerter le lieu et la date de la prochaine rencontre entre les Six et l'Iran. Nous en espérons le résultat dans l'immédiat, et qu'une telle rencontre aura lieu en janvier 2013", lit-on dans le communiqué.

Le dernier round de négociations - le troisième en 2012 - s'est  déroulé les 18 et 19 juin à Moscou. Il a été précédé d'une rencontre à Istanbul (le 14 avril) et d'une autre à Bagdad (les 23 et 24 mai). Toutes ces négociations n'ont abouti à aucune percée dans le règlement du problème nucléaire iranien.

Les Etats-Unis et certains autres pays reprochent à l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert du programme nucléaire qu'il prétend réaliser à des fins pacifiques. Téhéran reconnaît enrichir de l'uranium à 20%, mais affirme que ses activités nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.

Depuis 2003, les médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien œuvrent conjointement avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour amener Téhéran à suspendre ses travaux d'enrichissement d'uranium susceptibles de mettre en danger le régime de non-prolifération nucléaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала