En Russie, les catholiques prolongent la fête de Noël

© Photo : RIA NovostiEn Russie, les catholiques prolongent la fête de Noël
En Russie, les catholiques prolongent la fête de Noël - Sputnik France
Noël approche. Quelles sont les traditions des adeptes du catholicisme qui vivent en Russie ?

Le père Kirill (Gorbounov), porte-parole du diocèse de la Sainte-Vierge à Moscou, raconte à La Voix de la Russie : Les Russes appellent par méconnaissance le 25 décembre « Noël catholique ». Mais c’est faux. Beaucoup d’églises orthodoxes autocéphales sont aussi à célébrer la Nativité ce jour-là. Et de nombreux catholiques et protestants, adeptes du ritualisme oriental, vont célébrer cette fête après le Nouvel An. Mais de toute façon, cette fête est unique pour tous les chrétiens . Nous attendons à nos messes de Noël à notre cathédrale de la Conception Immaculée de la Sainte-Vierge, le bâtiment gothique le plus beau à Moscou, quelque 5 000 paroissiens.

Ceux-ci représentent les communautés différentes : coréenne, arménienne, polonaise, hispanophone, anglophone, francophone. Au total, il existe à Moscou une bonne dizaine de communautés catholiques, en Russie il y en a 250. Parmi les paroissiens de notre cathédrale il y a beaucoup de membres des missions diplomatiques.

La messe se fait en polonais, à 23 heures – en russe par l’archêveque Paolo Pezzi. Les messes se font en différentes langues. Sous Staline, le bâtiment de la cathédrale a été illégalement réquisitionné, il abritait un institut de recherches. En 1990, la première messe a été servie sur les marches de l’église.

A l’époque soviétique, l’unique église catholique était l’église de Saint-Louis qui fonctionnait dès l’époque de Catherine la Grande.

Pour Noël le menu des repas est assez varié, dit le père Kirill :

Chaque communauté a ses propres traditions, ses chants et ses rites. Mais pour moi, les plats ne jouent pas le rôle primordial. Ce qui est important ce que nous allons prier ensemble, offrirons les cadeaux et viendront au festival « Nativité à Moscou ».

Cette année, la capitale va accueillir le festival « Nativité » dans les couleurs italiennes. Les Moscovites pourront entendre « Le Chant de Noël » de Charles Dickens, la musique est composée par Gabriele Ciampi qui viendra de Rome pour diriger l’orchestre de chambre de Moscou.

« En Russie, nous avons de la veine, dit le père Kirill, ici nous célébrons deux fois la venue du Saint-Sauveur au monde ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала