Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie/pillage d'usines: Damas accuse la Turquie

S'abonner
Damas a envoyé à l'Onu une lettre dans laquelle il accuse la Turquie d'avoir pillé ses usines dans la ville d'Alep, champ de bataille entre armée et rebelles, rapportent des médias internationaux, se référant au ministère syrien des Affaires étrangères.

Damas a envoyé à l'Onu une lettre dans laquelle il accuse la Turquie d'avoir pillé ses usines dans la ville d'Alep, champ de bataille entre armée et rebelles, rapportent jeudi des médias internationaux, se référant au ministère syrien des Affaires étrangères.

"Un millier d'usines à Alep ont été pillées et leurs biens transférés en Turquie avec l'aide du gouvernement d'Ankara", lit-on dans le message de la diplomatie syrienne adressé au secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon et au Conseil de sécurité de l'Organisation.

Damas a appelé le Conseil de sécurité à réagir en conséquence au pillage des richesses syriennes et exige de la Turquie qu'elle restitue les biens volés à leurs propriétaires et qu'elle s'acquitte de compensations auprès de ceux qui ont été dépouillés de leurs biens.

Depuis mars 2011, la Syrie est en proie à un conflit entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l'opposition. Selon l'Onu, les affrontements ont déjà fait plus de 60.000 morts. Les autorités syriennes affirment faire face à des combattants bien armés et soutenus par les pays occidentaux et par certains Etats arabes.

L'Occident réclame le départ du président syrien Bachar el-Assad en vue de la formation d'un gouvernement d'unité nationale, tandis que la Russie estime que la décision doit être adoptée par le peuple syrien.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала