Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Chine première économie mondiale d'ici 20 ans, la Russie 5e

S'abonner
Au cours des deux prochaines décennies, de nombreuses économies évoluées continueront à chuter dans les classements, tandis que les économies émergeantes parviendront à régler leurs problèmes internes, indique un rapport de la société d'audit PricewaterhouseCoopers (Pwc) cité par le quotidien italien La Repubblica.

Au cours des deux prochaines décennies, de nombreuses économies évoluées continueront à chuter dans les classements, tandis que les économies émergeantes parviendront à régler leurs problèmes internes, indique un rapport de la société d'audit PricewaterhouseCoopers (Pwc) cité par le quotidien italien La Repubblica.

"D'ici 20 ans, la Chine deviendra le pays le plus riche du monde en terme de parité de pouvoir d'achat (PPA). Il y a tout lieu de croire que les Etats-Unis, maîtres actuels du monde, perdront leur leadership, rétrogradant en deuxième position. Ce processus se poursuivra au moins jusqu'en 2050", rapporte La Repubblica.

D'ici 20 ans, le Brésil arrivera en sixième position, juste devant l'Allemagne, mais derrière la Russie, tandis que le Mexique devancera la Grande-Bretagne et la France. L'Indonésie et la Turquie se classeront devant l'Italie, estiment les analystes de Pwc.

La troisième place reviendra à l'Inde qui la conservera jusqu'à 2050, affirment les auteurs du rapport.

"Le Japon restera quatrième d'ici 20 ans, mais il chutera d'un cran vers 2050", indique l'étude.

Dans le même temps, les analystes de Pwc pointent les facteurs susceptibles d'influer sur la dynamique de la croissance. Il s'agit notamment de l'important déficit budgétaire en Inde et au Brésil, de la grande dépendance de la Russie et du Nigeria vis-à-vis du pétrole et du gaz, de l'inégalité de revenus et des tensions sociales en Chine et dans d'autres pays en développement.

Ceci étant, le monde entier subira l'effet du réchauffement planétaire. Selon le rapport de Pwc, les risques engendrés par les changements climatiques devraient s'accentuer d'ici 40 ans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала