Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les "révolutions arabes" ont intensifié le terrorisme en Afrique (Clinton)

S'abonner
Les "révolutions arabes" et l'instabilité au Mali ont permis aux terroristes nord-africains d'élargir leur influence dans la région, estime la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton.

Les "révolutions arabes" et l'instabilité au Mali ont permis aux terroristes nord-africains d'élargir leur influence dans la région, estime la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton.

 "Des attaques comme celle que nous avons subie à Benghazi ne se produisent pas pour rien. Les révolutions arabes ont modifié l'équilibre des forces dans la région, alors que l'instabilité au Mali a fait de ce pays un refuge pour les terroristes qui cherchent à élargir leur influence et qui projettent de multiplier leurs attentats. Les événements en Algérie en constituent un exemple significatif", a déclaré Mme Clinton devant les sénateurs américains.

Le 11 septembre 2012, des inconnus ont attaqué au mortier le consulat des Etats-Unis à Benghazi (Libye), tuant quatre Américains, dont l'ambassadeur Chris Stevens. Washington a déclaré qu'il s'agissait d'un attentat terroriste.

La situation au Mali s'est considérablement dégradée au cours des deux dernières semaines. Les islamistes, qui occupent le nord du Mali depuis la chute du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, ont engagé une offensive contre les troupes gouvernementales dans les régions centrales du pays.

Le 10 janvier, un contingent français fort de 1.400 hommes est arrivé à Bamako pour appuyer l'armée malienne. L'opération baptisée Serval réunit également les militaires des pays membres de la Communauté économique de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала