Mistral: le carburant russe pas adapté aux navires

© RIA Novosti Alexei DanitchevLe porte-hélicoptère de type Mistral (archive)
Le porte-hélicoptère  de type Mistral (archive) - Sputnik Afrique
Le carburant nécessaire aux porte-hélicoptères de type Mistral n'est pas produit en Russie, a annoncé mardi aux journalistes le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

Le carburant nécessaire aux porte-hélicoptères de type Mistral n'est pas produit en Russie, a annoncé mardi aux journalistes le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

"Il se peut que nos spécialistes en chimie mettent au point des dispositifs spéciaux afin de contourner ce problème", a indiqué le vice-premier ministre.

Il a ajouté que les 14 et 15 février, lors de consultations franco-russes pour la coopération militaire et technique, des spécialistes russes évoqueraient avec leurs collègues français certains problèmes, dont celui du carburant.

"Je voudrais souligner une fois de plus que la Russie s'acquittera indiscutablement de tous ses engagements selon les contrats déjà signés, aussi nos amis français ne doivent-ils pas avoir peur, au moins concernant les navires en construction sur les chantiers navals français", a assuré le haut responsable.

La Russie et la France ont signé en juin 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux BPC de classe Mistral pour la Marine russe. Le premier navire, baptisé " Vladivostok", sera livré à la Marine russe en 2014 et le second, "Sébastopol", en 2015.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала