Mali: un chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique tué (TV)

Un dirigeant d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Abdelhamid Abou Zeid, a été tué, dans le Nord du Mali, par les forces françaises, qui interviennent actuellement dans le nord de ce pays contre les islamistes, rapporte la chaîne de télévision algérienne Ennahar.

Un dirigeant d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Abdelhamid Abou Zeid, a été tué, dans le Nord du Mali, par les forces françaises, qui interviennent actuellement dans le nord de ce pays contre les islamistes, rapporte jeudi la chaîne de télévision algérienne Ennahar.

Selon cette information qui n'a cependant pas été confirmée par l'armée française, il aurait été trouvé mort parmi 40 djihadistes liquidés samedi 23 février après un raid aérien dans le nord du Mali, où les soldats français continuent de combattre contre les terroristes.

Abdelhamid Abou Zeïd, émir d'origine algérienne, est jugé responsable de la mort de plusieurs otages étrangers au Sahel ces dernières années. 

Il dirigeait l'une des deux principales katibas (phalanges) d'Al-Qaïda au Maghreb islamique. Le 2 janvier dernier, il a été condamné par contumace par un tribunal d'Alger à la perpétuité pour "appartenance à un groupe terroriste international" et, en particulier, pour son implication dans l'enlèvement d'Occidentaux en 2003.

Depuis le 10 janvier, des militaires français effectuent une opération au Mali contre des groupes islamistes qui occupent le nord du pays. Le contingent français, qui compte actuellement près de 4.000 hommes, est appuyé par des soldats africains faisant partie de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала