Les tableaux lumineux d’Alexandre Maranov

© Image: Alexandre MaranovLes tableaux lumineux d’Alexandre Maranov
Les tableaux lumineux d’Alexandre Maranov - Sputnik France
Est-il possible de peindre la lumière à l’aide de la peinture à l’huile ? Comment refléter sur la toile les rayons de l’énergie cosmique invisible, les pensées ou les sentiments ? Le peintre Alexandre Maranov montre dans ses tableaux la magie de notre monde et offre sa beauté à son entourage.

Alexandre Maranov est né à Tachkent. Sa passion pour le dessin vient de l’enfance. Il en a fait sa profession. Maranov est diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Tachkent et de l’Ecole d’Art théâtral de Tachkent, où le futur peintre a absorbé les traditions du réalisme académique.

« Je travaillais beaucoup toutes ces années », raconte-t-il.« En plus des dessins et des croquis qui étaient obligatoires dans le cadre de ma formation, je tentais de comprendre les subtilités de la technique artistique des artistes contemporains et ceux qui font partie du passé, en essayant de découvrir leurs secrets et leurs mystères de la couleur. C’était l’époque ou j’expérimentais avec les couleurs ».

Les enseignants et les camarades d’Alexandre Maranov restaient admiratifs devant ses tableaux et le réalisme raffiné de ses œuvres. Dans les années 1990, il s'installe à Moscou. C’est dans la capitale russe qu’il a comprend enfin quelle devrait être son style.

« J'ai compris qu’il est impossible de travailler à l’ancienne, car mon évolution dans le cadre la peinture académique était terminée. Un jour, j’étais allongé sur mon lit en admirant une simple ampoule de 60 watts. En la fixant du regard, j’ai vu à un moment une lueur extraordinaire, et j'ai compris que c’est cela que je devrais peindre ».

Et ayant compris sa mission artistique, Maranov a commencé à se demander comment il doit le faire. Car la lumière est une notion abstraite et subjective. Le peintre a commencé à chercher les formes, qui devaient rendre cette beauté compréhensible pour tout le monde.

« J'ai réalisé que tout ce qui nous entoure- les arbres, l'eau, les nuages - se compose de ces lignes lumineuses »,raconte-t-il. « Souvent nous voyons les choses différemment de ce qu’elles sont en réalité. Les nuages sont à première vue blancs et doux, alors qu’ils se composent des lignes brillantes et des pointillés. Et si on les perçoit de cette manière, ils vont devenir plus proches de notre perception ».

Diaporama: Les tableaux lumineux d’Alexandre Maranov

C’est ainsi que la première œuvre Sianie (Auréole) a été créée par Alexandre Maranov. Il s’agit d’une dance, dans le rythme de laquelle les silhouettes humaines se transforment en lignes lumineuses. Ou alors, est-ce ces rayons qui s’entrelacent dans un rythme, se transformant en une palpitations, fascinant tellement le spectateur ?

Actuellement, Alexandre Maranov travaille sur un nouveau cycle de tableaux qu’il appelle Genesis (genèse).

« En me préparant à peindre un nouveau tableau, je fais une séance de méditation, et pendant cette séance je me transporte à nouveau à ce moment de l’année 1992, lorsque j'ai vu pour la première fois la beauté des lignes lumineuses. En entrant dans un état de méditation, je peux voir des objets lumineux dans une obscurité totale. Chacun d'entre eux est beau, mais certains ne provoquent aucune réaction dans l’âme, tandis que d'autres évoquent des sentiments agréables. C’est ainsi que mon travail Formula okeana (Formule de l’océan) a vu le jour ».

Les visiteurs des expositions d’Alexandre Maranov sont littéralement conquis par le charme de son travail. Le livre à la sortie de l’exposition est plein de messages élogieux. La plupart des spectateurs sont d’accord sur un point : ces tableaux sont difficiles à décrire ou expliquer. Car l'artiste a le don de regarder par-dessus le bord de la vie quotidienne et matérialiser l’énergie dans la peinture.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала