Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Hugo Chavez est mort des suites de son cancer

S'abonner
Le président vénézuélien Hugo Chavez est décédé mardi 5 mars des suites d'un cancer à l'âge de 58 ans, rapportent les médias latino-américains.

Le président vénézuélien Hugo Chavez est décédé mardi 5 mars des suites d'un cancer à l'âge de 58 ans, rapportent les médias latino-américains.

"Nous avons reçu l'information la plus dure et la plus tragique que nous pouvions annoncer à notre peuple. À 16h25, aujourd'hui 5 mars, est mort notre commandant, le président Hugo Chavez Frias", a déclaré le vice-président vénézuélien Nicolas Maduro à la télévision d'État.

Le 30 juin 2011, le leader de la "révolution bolivarienne" a avoué être atteint d'un cancer et avoir subi une opération à Cuba. Chavez a alors affirmé avoir bon espoir de se remettre totalement, mais ce n'était toutefois qu'un début - trois autres interventions chirurgicales se sont enchaînées en l'espace d'un an et demi.

Sa dernière apparition publique remonte au 10 décembre 2012, la veille de sa quatrième hospitalisation à La Havane. Bien que les autorités vénézuéliennes aient alors assuré que l'opération avait réussi, le brusque silence du "Comandante" a donné naissance à toutes sortes de rumeurs sur son état de santé.

Le 18 février, Hugo Chavez est revenu au Venezuela, après plus de deux mois de traitements. Il a été placé à l'hôpital militaire de Caracas.

Hugo Chavez est entré sur la scène politique en 1992.  A la tête du Mouvement révolutionnaire bolivarien 200, il a alors tenté de renverser le président  Carlos Andres Perez. Cette tentative de coup d'Etat s'est soldée par un échec, et Chavez s'est retrouvé derrière les barreaux.

Lors de son séjour carcéral, il enregistre une cassette vidéo dans laquelle il appelle à l'insurrection. Elle est diffusée vers 4 heures du matin dans la nuit du 26 au 27 novembre 1992, lors du deuxième coup d'État préparé par le MBR 200. La deuxième tentative avorte également.

Libéré en 1994, il crée un parti politique nommé "Movimiento Quinta República" (Mouvement Cinquième République). C'est à la tête de ce parti qu'il gagnera les élections en 1998.

Réélu pour un quatrième mandat consécutif à la tête du pays, le défunt leader devait prendre officiellement ses nouvelles fonctions le 10 janvier 2013, mais la date de son investiture a été reportée.

L'unité des pays d'Amérique latine était un leitmotiv d'Hugo Chavez, qui voyait en les Etats-Unis l'incarnation du mal absolu. Connu pour son antiaméricanisme et son antiimpérialisme, le défunt président vénézuélien a manifesté son soutien aux personnalités politiques considérées "personae non gratae" par Washington, dont le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, le dirigeant syrien Bachar el-Assad et le "père de la révolution cubaine" Fidel Castro.

En outre, Hugo Chavez a prôné l'approfondissement des relations politiques et économiques avec Moscou, les deux pays coopérant dans les secteurs énergétique, agricole et militaire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала