Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Russie et Chine renforceront leur défense antimissile (Pékin)

© Sputnik . Mikhail Fomichev / Aller dans la banque de photosRussie et Chine renforceront leur défense antimissile (Pékin)
Russie et Chine renforceront leur défense antimissile (Pékin) - Sputnik France
S'abonner
La Russie et la Chine envisagent d'intensifier leur coopération en vue de renforcer leurs systèmes de défense antimissile, a déclaré mardi à Pékin le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Cheng Guoping.

La Russie et la Chine envisagent d'intensifier leur coopération en vue de renforcer leurs systèmes de défense antimissile, a déclaré mardi à Pékin le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Cheng Guoping.

"La Chine et la Russie entretiennent une coopération efficace dans ce domaine, et nous continuerons à l'intensifier", a indiqué le vice-ministre.

Selon lui, Pékin et Moscou voient du même œil les problèmes qui se posent en matière de défense antimissile.

"La défense antimissile concerne l'équilibre stratégique international. La Chine et la Russie ont une position commune sur cette question", a souligné M. Guoping prié de commenter les efforts déployés par les Etats-Unis en vue de renforcer leur bouclier antimissile en Asie-Pacifique.

La semaine dernière, le chef du Pentagone Chuck Hagel a officiellement annoncé sa décision de renforcer le système américain de défense antimissile d'ici 2017 en réponse aux menaces d'attaques balistiques émanant de Pyongyang. A cet effet, les Etats-Unis envisagent de déployer en Alaska 14 missiles intercepteurs supplémentaires en portant leur nombre total à 44 unités. Un radar supplémentaire sera également installé au Japon.

Pékin a appelé les Etats-Unis à faire preuve de circonspection et à contrer la menace balistique nord-coréenne par des moyens politiques.

L'ambassadeur de Russie à Pékin, Sergueï Razov, a pour sa part invité les autorités chinoises à "proportionner leurs efforts défensifs aux défis réels". Selon le diplomate, le désir de garantir sa propre sécurité "ne doit pas porter atteinte à la sécurité d'autrui, car la sécurité est indivisible".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала