Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Israël-Turquie: reprise des relations (Netanyahu)

S'abonner
Israël et la Turquie ont convenu de normaliser leurs relations bilatérales qui s'étaient retrouvées dans une crise profonde suite à l'incident avec la "Flottille de la liberté" en 2010, rapporte le bureau du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Israël et la Turquie ont convenu de normaliser leurs relations bilatérales qui s'étaient retrouvées dans une crise profonde suite à l'incident avec la "Flottille de la liberté" en 2010, rapporte vendredi le bureau du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"M.Netanyahu a parlé aujourd'hui avec le premier ministre Erdogan (…) pour exprimer ses regrets sur les pertes humaines turques et promettre l'indemnisation des familles des victimes (…). Tous deux ont convenus de normaliser les relations entre les deux pays, y compris le retour des ambassadeurs et l'annulation des procédures judiciaires (en Turquie, ndlr) contre des soldats israéliens", lit-on dans le communiqué.

Cette conversation a eu lieu lors de la visite en Israël du président américain Barack Obama qui a été le premier à l'annoncer, en espérant le retablissement de "relations positives" entre les deux essentiels alliés des Etats-Unis dans la région.

Le dernier entretien entre les chefs des gouvernements israélien et turc remonte à octobre 2011. A l'époque, M.Netanyahu a exprimé ses condoléances à M.Erdogan à l'occasion d'un séisme dévastateur et proposé une aide dans la liquidation des conséquences du sinistre.

Les relations entre la Turquie et Israël, alliés stratégiques dans les années 1990, se sont brutalement dégradées le 31 mai 2010 à la suite de l'assaut israélien contre une flottille tentant de briser le blocus de la bande de Gaza. Neuf passagers turcs du navire Mavi Marmara ont été tués, ce qui a provoqué une crise diplomatique entre les deux pays. Ankara a abaissé le niveau de sa représentation diplomatique en Israël, dont il a expulsé l'ambassadeur, et suspendu la coopération militaire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала