Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Boris Berezovski était presque ruiné (avocat)

© Sputnik . Vladimir Rodionov / Aller dans la banque de photosBoris Berezovski était presque ruiné (avocat)
Boris Berezovski était presque ruiné (avocat) - Sputnik France
S'abonner
Boris Berezovski, ex-milliardaire russe en exil qui est décédé samedi en Grande-Bretagne à l'âge de 67 ans, était pratiquement ruiné, a déclaré Alexandre Dobrovinski, son avocat.

Boris Berezovski, ex-milliardaire russe en exil qui est décédé samedi en Grande-Bretagne à l'âge de 67 ans, était pratiquement ruiné, a déclaré Alexandre Dobrovinski, son avocat.

"Ces derniers temps, il était dans un état terrible – endetté, il était pratiquement ruiné. Il a dû vendre sa collection de tableaux et d'autres objets d'art", a indiqué M.Dobrovinski qui assure que M.Berezovski s'est suicidé. 

"Par ailleurs, j'ai appris par nos connaissances communes qu'il y a quelques jours il voulait leur emprunter 5.000 dollars pour partir quelque part", a expliqué l'avocat, cité par le journal Kommersant. 

M.Berezovski a été débouté fin août 2012 dans le procès intenté devant la Haute Cour de jsutice de Londres contre son ex-associé, le milliardaire Roman Abramovitch, qu'il avait accusé de l'avoir contraint à vendre ses actifs dans plusieurs sociétés russes au début des années 2000. Il a dû payer 35 millions de livres (41 millions d'euros) en frais de justice à  M.Abramovitch.

Boris Berezovski a été retrouvé mort dans la salle de bains de sa résidence située dans une banlieue de Londres, le 23 mars vers 11h00 du matin.

Opposant déclaré au Kremlin, M.Berezovski s'est exilé dans la capitale britannique en 2000. Il a reçu l'asile politique le 11 septembre 2003. En Russie, M.Berezovski faisait l'objet de poursuites judiciaires et a été condamné par contumace à 13 et 6 ans de prison fermes pour escroquerie, détournement de fonds et blanchiment d'argent des sociétés Aeroflot, LogoVAZ et AvtoVAZ. Le Parquet général russe réclamait son extradition, mais Londres ne cessait de rejeter les requêtes de Moscou.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала