Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

BRICS - sommet: Poutine arrive en Afrique du Sud

© Sputnik . Alexei DrouzhininLe président russe Vladimir Poutine est arrivé pour une visite de travail en Afrique du Sud
Le président russe Vladimir Poutine est arrivé pour une visite de travail en Afrique du Sud - Sputnik France
S'abonner
Le président russe Vladimir Poutine est arrivé mardi pour une visite de travail de deux jours en Afrique du Sud où il participera au 5e sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).

Le président russe Vladimir Poutine est arrivé mardi pour une visite de travail de deux jours en Afrique du Sud où il participera au 5e sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).

Le chef de l'Etat russe rencontrera ses homologues sud-africain et égyptien, Jacob Zuma et Mohammed Morsi, et le premier ministre indien Manmohan Singh.

Selon l'assistant du président russe, Iouri Ouchakov, M.Poutine consacrera la plus grande partie de la journée du 26 mars aux entretiens avec M.Zuma qui doivent déboucher sur la signature de plusieurs documents.

Ensuite, le président Poutine rencontrera M.Singh et assistera à un concert à l'occasion de l'ouverture du sommet du BRICS et à une réception en l'honneur des dirigeants des BRICS et des chefs d'Etat africains.

Le sommet des BRICS s'ouvrira le 27 mars. Les chefs d'Etat envisagent de prendre plusieurs décisions importantes, notamment sur la création d'une Banque de développement, d'un secrétariat virtuel du BRICS, d'une Banque des paiements internationaux et d'un fonds anti-crise spécial du Conseil d'affaires des BRICS. 

Les dirigeants des BRICS signeront en outre plusieurs documents dont une "déclaration d'eThekwini" (du nom d'une municipalité métropolitaine qui comprend entre autres Durban).

La rencontre des présidents russe et égyptien est programmée pour le 27 mars. Elle portera sur la situation en Syrie et à Chypre, selon M.Ouchakov. 

M.Poutine pourrait en outre rencontrer les dirigeants du Mozambique, d'Ethiopie et d'autres pays chefs d'Etat pendant le sommet de Durban.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала