Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire iranien: pas d'alternative aux négociations (BRICS)

S'abonner
Les dirigeants des BRICS, cinq principaux pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), qualifient les négociations d'unique moyen de résoudre le problème nucléaire iranien, lit-on dans la Déclaration d'eThekwini, adoptée à l'issue du sommet de Durban.

Les dirigeants des BRICS, cinq principaux pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), qualifient les négociations d'unique moyen de résoudre le problème nucléaire iranien, lit-on dans la Déclaration d'eThekwini, adoptée mercredi à l'issue du sommet de Durban.

"Nous estimons qu'il n'y a pas d'alternative aux négociations pour résoudre le problème nucléaire iranien. Nous reconnaissons à l'Iran le droit d'utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques conformément à ses engagements internationaux et nous préconisons le règlement des questions qui s'y rapportent par des moyens politiques et diplomatiques à travers le dialogue, notamment entre l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et l'Iran, ainsi qu'en vertu des résolutions appropriées du Conseil de sécurité de l'Onu et des engagements de l'Iran dans le cadre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP)", stipule le document.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала