Ligue arabe: l'attribution du siège à l'opposition syrienne entachée de vice (Lavrov)

La procédure d'attribution par la Ligue arabe du siège de Damas à l'opposition syrienne a été entachée de vice, a déclaré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La procédure d'attribution par la Ligue arabe du siège de Damas à l'opposition syrienne a été entachée de vice, a déclaré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Le siège de la Syrie à la Ligue arabe a été officiellement attribué à la Coalition nationale de l'opposition syrienne mardi dernier à Doha (Qatar). L'Algérie et l'Irak ont voté contre cette décision, au motif qu'elle allait à l'encontre de la Charte de cette organisation régionale. Le Liban s'est abstenu.

"Nous avons constaté que le vote n'était pas impeccable du point de vue de la procédure, car la décision n'avait pas été soutenue par tous les membres de la Ligue. Or, pour chasser un gouvernement de la Ligue et attribuer le siège de la Syrie à une structure d'opposition, il faut au moins recueillir un consensus", a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse à Moscou.

L'article VIII de la Charte de la Ligue arabe souligne la nécessité de respecter les structures politiques dans les Etats arabes et interdit toute action visant à renverser les régimes dans ces Etats.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала