Un festival du film francophone à Moscou

© CoolConnectionsLe nom des gens, 2010
Le nom des gens, 2010 - Sputnik France
Un festival du film francophone s'est ouvert mercredi au cinéma moscovite "35 mm", ont annoncé à RIA Novosti les organisateurs de cette manifestation culturelle qui se déroule cette année pour la huitième fois.

Un festival du film francophone s'est ouvert mercredi au cinéma moscovite "35 mm", ont annoncé à RIA Novosti les organisateurs de cette manifestation culturelle qui se déroule cette année pour la huitième fois.

 

 

 

 

 

 

 

Son programme comprend 14 productions belges, suisses, canadiennes, roumaines et, bien sûr, françaises. 

Le festival a débuté avec le long métrage de Stéphane Robelin "Et si l'on vivait tous ensemble" qui raconte l'histoire de quatre personnes âgées qui décident de vivre en communauté. 

Le spectateur retiendra également "A l'origine", un film de Xavier Giannoli avec Gérard Depardieu dans le rôle principal, présenté à Cannes en 2009, ou "Un homme qui crie" (prix du jury de Cannes en 2010), une production poignante de Mahamat Saleh Haroun qui évoque le drame actuel du Tchad. 

On trouve au programme le film d'animation "Le Chat du rabbin" de Joann Sfar et Antoine Delesvaux, et le documentaire "Mais im Bundeshuus: le génie helvétique" de Jean-Stéphane Bron qui met en lumière les coulisses de la vie politique suisse. 

Le festival se terminera le 2 avril avec le thriller policier "Omar m'a tuer" de Roschdy Zem qui parle de la mort mystérieuse d'une riche veuve découverte dans la cave de sa villa à côté d'une inscription tracée avec du sang: "Omar m'a tuer".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала