Kosovo: Belgrade rejette l'indépendance unilatérale

© RIA Novosti . Ekaterina Shtukina / Aller dans la banque de photosPremier ministre serbe Ivica Dacic
Premier ministre serbe Ivica Dacic - Sputnik Afrique
La Serbie n'acceptera jamais l'indépendance proclamée unilatéralement par le Kosovo, a déclaré le premier ministre serbe Ivica Dacic, en visite à Moscou.

La Serbie n'acceptera jamais l'indépendance proclamée unilatéralement par le Kosovo, a déclaré mercredi le premier ministre serbe Ivica Dacic, en visite à Moscou.

"Nous n'accepterons jamais l'indépendance unilatéralement proclamée du Kosovo", a indiqué M.Dacic lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue russe Dmitri Medvedev.

Selon le chef du gouvernement serbe, "ce serait une légalisation de certaines relations qui entrent en contradiction flagrante avec le droit international".

Dans le même temps, M.Dacic a fait savoir que Belgrade poursuivrait ses négociations avec Pristina afin de protéger la population serbe du Kosovo.

"Nous voulons poursuivre le dialogue avec Pristina", a-t-il dit.

Le premier ministre a toutefois souligné que son pays ne pouvait accepter les conditions albanaises et occidentales formulées à Bruxelles, les trouvant humiliantes pour les Serbes.

Soutenus par l'Occident, les Albanais ont unilatéralement proclamé en 2008 l'indépendance du Kosovo, que la Serbie considère toujours comme sa province méridionale. 

Belgrade réclame une plus large autonomie pour les territoires kosovars peuplés de Serbes ethniques, tandis que les Albanais - majoritaires au Kosovo - estiment que cette démarche représenterait une menace pour la constitution de l'Etat autoproclamé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала