Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’actualité sportive 11.04.2013

© © Flickr.com/damndirty/cc-nc-by-sa 3.0L’actualité sportive 11.04.2013
L’actualité sportive 11.04.2013 - Sputnik France
S'abonner
Le championnat d’Europe d’haltérophilie apportait hier de nouveaux noms de champions vainqueurs dans la capitale albanaise de Tirana. Hier était entr’autres le jour de compétition entre les hommes de moins de 69 kilogrammes.

Le championnat d’Europe d’haltérophilie apportait hier de nouveaux noms de champions vainqueurs dans la capitale albanaise de Tirana. Hier était entr’autres le jour de compétition entre les hommes de moins de 69 kilogrammes. Après avoir dominé l’arraché, le Russe Oleg Chen enchaîne avec une forte performance dans la deuxième manche, soit dans l’épaulé-jeté. Il commence sur une barre de 170 kilogrammes dont il se défait assez facilement sans vraiment avoir eu quelque souci. Il reste absolument imperturbable dans l’antichambre d’attente comme le montrent les images vidéo, pendant que de l’autre côté du mur l’Albanais Briken Calja n’arrive pas à soulever au premier essai 173 kilos devant son public silencieux et anxieux. Par contre, sa tentative suivante, alourdie d’un kilo de plus, apportera la grande joie des spectateurs : il fera le premier mouvement de soulever la barre depuis le sol et de la mettre sur ses épaules, il va ensuite s’arrêter un instant avant de lancer ses bras au-dessus de sa tête avec tous les muscles des bras contractés. Un autre Albanais, Daniel Godelli va déclencher une deuxième vague d’applaudissements avec ses 174 kilogrammes soulevés. L’Azéri Sardar Hasanov domine les 173 kilogrammes au deuxième essai après un effort rapide mais résultatif et ira chercher les 176 kilogrammes pour sa dernière tentative. Le premier élément lui réussit parfaitement et le contrôle de la barre au-dessus de la tête ne lui pose guère de problèmes non plus et lui arrache même un sourire au milieu du maintient de la barre. Oleg Chen se débarrasse presque sans soucis avec son ultime effort de 176 kilogrammes et ce résultat additionné avec ses 155 kilos de l’arraché lui vaut le titre de champion d’Europe de la catégorie. Daniel Godelli arrachera l’or de l’épaulé-jeté avec un résultat de 180 kilogrammes mais ce ne sera pas suffisant pour remporter l’or général.

De passage à la compétition féminine du jour qui était la catégorie des moins de 58 kilogrammes l’Albanaise Romela Begaj donnera la note de référence de niveau supérieur : 113 kilogrammes pour commencer, soit presque le double du poids des athlètes, il faut bien se le dire ! La Roumaine Loredana Elena Toma soulève le même poids et reste dans la course au titre. La Biélorusse Alena Chychkan répondra avec 115 kilogrammes : son coach lui dira de ne pas être pressée mais elle fera à sa façon et réalisera les deux mouvements du soulèvement avec vitesse sous sa lourde charge. Romela Begaj échouera sur les 116 kilos tandis que Loredana Elena Toma franchira la barre des 117 kilogrammes dans le dernier essai. Alena Chychkan augmentera la mise avec ses 118 kilogrammes qu’elle soulèvra toujours avec la même rapidité pour en arriver à un record de la journée : elle s’attaquera à 125 kilogrammes dans sa dernière tentative... Il lui manquera très peu pour y arriver mais c’est tout de même une augmentation de 7 kilogrammes par rapport à la tentative précédente et qui en plus lui a d’ores et déjà valu le titre de championne d’Europe dans la catégorie des moins de 58 kilogrammes.

Après les championnats mondiaux de London au Canada les patineurs devaient se déplacer à Tokyo, au Japon pour si disputer le Trophée mondial de patinage artistique par équipe à partir du 11 avril. Antonina Golikova, journaliste chez sportbox.ru s’est spécialement penchée sur la façon dont sera établie l’équipe nationale la plus forte du monde en prévision de l’entrée de cette disciplines aux Jeux Olympiques à partir de Sochi en 2014. L’histoire de cette compétition, qui a lieu tous les deux ans, ne compte que trois éditions seulement depuis 2009. Le principe en consiste à réunir les 6 premières sélections du classement de l’Union internationale de patinage, l’ISU, soit cette année la Russie, le Canada, les Etats-Unis, le Japon et la Chine. Chaque pays est représenté par un couple, un duo de danse, deux hommes et deux dames. A l’issue du programme court chez les messieurs c’est le Canadien Patrick Chan qui occupe la première place, suivi du Japonais Daisuke Takahashi et du Russe Constantine Menchov ; en danse sur glace le classement après le programme court est le suivant : les Américains Madison Chok et Evan Bates sont premiers, les Canadiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje et les Japonais Cathy et Chris Reed arrivent derrière eux. Les fans russent peuvent se réjouir : Adélina Sotnikova est en tête du classement chez les dames devant la Japonaise Akiko Suzuki et l’Américaine Gracie Gold.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала