Russie: pas question de récession (vice-premier ministre)

© RIA Novosti . Sergei Guneev / Aller dans la banque de photosPremier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov
Premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov - Sputnik France
Il n'y a pas de récession économique en Russie, mais les autorités sont mécontentes par les rythmes de croissance actuels, a déclaré le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov lors du forum Russie 2013 à Moscou.

Il n'y a pas de récession économique en Russie, mais les autorités sont mécontentes par les rythmes de croissance actuels, a déclaré jeudi le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov lors du forum Russie 2013 à Moscou.

"On est allé jusqu'à dire que la Russie est entrée en récession et que des conséquences horribles sont à prévoir. Je voudrais objecter à cela: il ne faut pas céder aux émotions… à vrai dire, il n'y a pas de récession. Qu'y a-t-il? Nous sommes insatisfaits par les rythmes de croissance économique", a indiqué M.Chouvalov.

"La Russie affiche bien sûr une croissance, de 2,5%, au moment où le prix du pétrole est élevé. Mais nous avons espéré avoir une croissance d'au moins 5% pour garantir la modernisation. On peut donc considérer l'absence d'un rythme de croissance requis comme une sorte de récession", a ajouté M.Chouvalov.

Dans le même temps, le gouvernement russe n'envisage pas d'injecter des fonds supplémentaires dans l'économie pour encourager la croissance d'une façon artificielle, a noté le vice-premier ministre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала