Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie - levée de l'embargo sur les armes: l'UE divisée

© RIA Novosti . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosSituation en Syrie
Situation en Syrie - Sputnik France
S'abonner
Près de la moitié des pays membres de l'UE craignent qu'après la levée totale ou partielle de l'embargo sur les armes pour la Syrie, ces dernières ne tombent entre les mains d'extrémistes, a déclaré lundi à RIA Novosti une source diplomatique à Bruxelles.

Près de la moitié des pays membres de l'UE craignent qu'après la levée totale ou partielle de l'embargo sur les armes pour la Syrie, ces dernières ne tombent entre les mains d'extrémistes, a déclaré lundi à RIA Novosti une source diplomatique à Bruxelles.

"Une bonne moitié des pays membres de l'UE, Pays-Bas et Autriche en tête, redoutent que les armes ne tombent entre les mains d'extrémistes", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Selon l'interlocuteur de l'agence, les chefs de diplomatie des 27, réunis lundi à Luxembourg, devraient évoquer de la levée de l'embargo sur les armes en Syrie.

Le problème sera débattu lors de la discussion sur une levée partielle de l'embargo sur les achats de pétrole à la Syrie. Les participants de la réunion devraient autoriser les sociétés européennes à acheter du pétrole aux opposants syriens ainsi qu'à investir dans l'extraction pétrolière dans ce pays.

Jusqu'à une date récente, l'Allemagne était résolument opposée à la levée de l'embargo sur les armes. Cependant, la semaine passée, le chef de la diplomatie allemande Guido Westerwelle a déclaré que son pays n'opposerait pas d'objections si les autres pays la proposaient.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала