Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Armes chimiques en Syrie: les rebelles dans le collimateur de l'Onu

S'abonner
Les enquêteurs de l'Onu ont recueilli des preuves éventuelles d'utilisation de gaz sarin par l'opposition syrienne, a déclaré Carla Del Ponte qui appartient à la commission d'enquête indépendante de l'Onu sur les violences en Syrie.

Les enquêteurs de l'Onu ont recueilli des preuves éventuelles d'utilisation de gaz sarin par l'opposition syrienne, a déclaré Carla Del Ponte qui appartient à la commission d'enquête indépendante de l'Onu sur les violences en Syrie.

"Il existe des suspicions fortes et concrètes, mais pas encore de preuve incontestable, de l'emploi de gaz sarin, sur la base de la manière dont les victimes ont été soignées", a déclaré la magistrate suisse.
Et de préciser que "le gaz aurait été utilisé par les rebelles et non par les forces gouvernementales".

Les autorités syriennes et l'opposition s'accusent mutuellement d'avoir employé des armes chimiques. Auparavant, le ministre de l'Information syrien Omran al-Zoubi a déclaré que «les groupes radicaux en Syrie ont déjà eu recours à des armes chimiques, tandis que les autorités syriennes n'en auraient jamais utilisées, quand bien même elles en auraient eu en leur possession."

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала