Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'avion solaire Solar Impulse parcourt une distance record

© SputnikAvion solaire Solar Impulse
Avion solaire Solar Impulse - Sputnik France
S'abonner
Le premier avion solaire Solar Impulse a battu jeudi un nouveau record de distance en parcourant 1.554 km entre les villes américaines de Phoenix (sud-ouest) et Dallas (sud), rapporte le site Solarimpulse.com.

Le premier avion solaire Solar Impulse a battu jeudi un nouveau record de distance en parcourant 1.554 km entre les villes américaines de Phoenix (sud-ouest) et Dallas (sud), rapporte le site Solarimpulse.com.

Piloté par l'un de ses concepteurs, le Suisse André Borschberg, l'avion a effectué son vol en 18 heures et 21 minutes. Sa vitesse moyenne a été de 84 km/h. L'appareil a ainsi effacé son record de distance précédent (1.116 kilomètres) établi en 2012, lors d'un vol reliant la Suisse à l'Espagne.

Il s'agit de la deuxième des cinq étapes de la traversée des Etats-Unis baptisée "Across America".

La première étape avait conduit l'avion piloté par son second concepteur, le Suisse Bertrand Piccard, de la base aérienne de Moffett, près de San Francisco (ouest) à Phoenix. Après Dallas, l'avion solaire fera des escales à Saint Louis (Missouri) et à Washington avant d'arriver à New York en juillet.

Créé par Bertrand Piccard et André Borschberg, l'avion monoplace Solar Impulse HB-SIA a été présenté pour la première fois au public fin juin 2009. L'avion en fibre de carbone ne pèse que 1.600 kilos. D'une envergure de 63,4 mètres (comparable à celle d'un Airbus A340 ou d'un Boeing 747), l'avion Solar Impulse HB-SIA a des ailes recouvertes de 12.000 cellules photovoltaïques alimentant ses quatre moteurs électriques d'une puissance de dix chevaux chacun.

Solar Impulse a effectué son premier vol prolongé (environ 75 minutes) le 7 avril 2010. En juillet 2010, l'avion solaire a survolé la Suisse en 26 heures. En mai 2011, Solar Impulse piloté par André Borschberg a effectué un vol reliant la Suisse à la Belgique, se posant à Bruxelles 13 heures après son décollage.

Les concepteurs espèrent diminuer le poids des accumulateurs solaires, ce qui permettrait de créer un avion biplace, baptisé Solar Impulse HB-SIB, et d'effectuer un tour du monde.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала