Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Festival « Collection musicale » de Saint-Pétersbourg

© Photo: RIA NovostiFestival « Collection musicale » de Saint-Pétersbourg
Festival « Collection musicale » de Saint-Pétersbourg - Sputnik France
S'abonner
Hommages aux grands musiciens du passé, rencontres avec les légendes vivantes et présentation des étoiles montantes : tel est le scénario annuel du festival international « Collection musicale », qui se tient pour la huitième fois à Saint-Pétersbourg (29 mai-5 juillet).

Le début de l’été avec ses nuits blanches est le moment le plus propice au tourisme culturel dans la capitale septentrionale de la Russie.

Le projet de la philharmonie de Saint-Pétersbourg « Collection musicale » - ce sont 24 concerts clôturant la saison. Le choix des participants et des programmes reflète, en effet, les goûts de l’amateur d’impressions recherchées – le célèbre chef d’orchestre Youri Temirkanov. L’initiative de ce festival est de lui. Sous sa baguette, l’orchestre philarmonique se produira à deux reprises. Il exécutera la suite pour orchestre symphonique du compositeur français Maurice Ravel « Ma mère l’Oye ».

« Ma mère l’Oye » est très rarement interprétée parce qu’elle est tellement raffinée que le public n’est pas encore prêt à l’apprécier. Elle est impressionnante, cette musique, mais par trop subtile… », explique Youri Temirkanov.

Chaque édition de « Collection musicale » inclut un hommage à Evguéni Mravinski – un concert le jour anniversaire du légendaire chef d’orchestre de Saint-Pétersbourg, le 4 juin. Pendant près de 50 ans il a dirigé l’orchestre de la philharmonie de Saint-Pétersbourg, en apportant la renommée mondiale au collectif. Dans un entretien à La Voix de la Russie, le critique de Saint-Pétersbourg Léonide Gaskell se souvient de Mravinski :

« Devant son pupitre, Mravinski incarnait l’esprit de Saint-Pétersbourg. C’était son symbole, un aristocrate par excellence. Sa manière de diriger l’orchestre était stricte, transparente, pleine de retenue, fidèle à l’esprit de la musique, - e-xem-plai-re !.. »

Les musiciens étrangers constituent presque la moitié de la « collection » présente de Temirkanov : le maestro se produira cette fois avec la pianiste française Hélène Grimaud et la violoniste espagnole Leticia Moreno.

Or la « Collection musicale », ce sont encore des premières. Deux d’entre elles ouvraient le festival : des pièces du compositeur américain du 20e siècle Charles Ives et de son collègue russe contemporain Viktor Kissine. T


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала