Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul

S'abonner
Les habitants d'Istanbul ont lancé la semaine dernière des protestations massives contre la destruction du parc de Gezi, l'un des derniers "îlots verts" de la ville, afin d'y construire un centre commercial. Lors des manifestations antigouvernementales plus de 3.000 personnes ont été blessées, et il y a eu deux morts. Un reportage photo de RIA Novosti.

Les habitants d'Istanbul ont lancé la semaine dernière des protestations massives contre la destruction du parc de Gezi, l'un des derniers "îlots verts" de la ville,  afin d'y construire un centre commercial. Lors des manifestations antigouvernementales plus de 3.000 personnes ont été blessées, et il y a eu deux morts. Un reportage photo de RIA Novosti.

© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLes habitants d'Istanbul ont lancé la semaine dernière des protestations massives contre la destruction du parc de Gezi, l'un des derniers "îlots verts" de la ville, afin d'y construire un centre commercial. Lors des manifestations antigouvernementales plus de 3.000 personnes ont été blessées, et il y a eu deux morts. Un reportage photo de RIA Novosti.
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
1/16
Les habitants d'Istanbul ont lancé la semaine dernière des protestations massives contre la destruction du parc de Gezi, l'un des derniers "îlots verts" de la ville, afin d'y construire un centre commercial. Lors des manifestations antigouvernementales plus de 3.000 personnes ont été blessées, et il y a eu deux morts. Un reportage photo de RIA Novosti.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe vice-premier ministre turc Bülent Arinç a présenté, an nom du gouvernement, des excuses aux manifestants blessés à l'occasion du mouvement de contestation dans le pays. Il a également jugé "justes et légitimes" les premières actions en défense du parc.
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
2/16
Le vice-premier ministre turc Bülent Arinç a présenté, an nom du gouvernement, des excuses aux manifestants blessés à l'occasion du mouvement de contestation dans le pays. Il a également jugé "justes et légitimes" les premières actions en défense du parc.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLes protestataires ont été soutenus par les habitants de plusieurs provinces du pays et les Turcs résidant en Europe, réclamant la démission du gouvernement.
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
3/16
Les protestataires ont été soutenus par les habitants de plusieurs provinces du pays et les Turcs résidant en Europe, réclamant la démission du gouvernement.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLes manifestations et les troubles massifs qui ont embrasé différentes villes de la Turquie ne se sont aucunement répercutés sur les touristes. En règle générale, les actions de contestation étaient locales et se déroulaient sur les grandes places où en face des bâtiments gouvernementaux.
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
4/16
Les manifestations et les troubles massifs qui ont embrasé différentes villes de la Turquie ne se sont aucunement répercutés sur les touristes. En règle générale, les actions de contestation étaient locales et se déroulaient sur les grandes places où en face des bâtiments gouvernementaux.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosA Istanbul, les protestataires ont érigé des barricades lors d'échauffourées avec les policiers.
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
5/16
A Istanbul, les protestataires ont érigé des barricades lors d'échauffourées avec les policiers.
© RIA Novosti . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe président turc Abdullah Gül a qualifié de preuve de démocratie les manifestations de protestation, déclarant: "La démocratie, ce ne sont pas seulement les élections".
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
6/16
Le président turc Abdullah Gül a qualifié de preuve de démocratie les manifestations de protestation, déclarant: "La démocratie, ce ne sont pas seulement les élections".
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
7/16
Des manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
8/16
Des manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
9/16
Des manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
10/16
Des manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
© RIA Novosti . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
11/16
Des manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
© RIA Novosti . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
12/16
Des manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
13/16
Des manifestants dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim, à Istanbul
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes soins médicaux sont prodigués aux blessés lors des heurts entre protestataires et policiers dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim.
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
14/16
Des soins médicaux sont prodigués aux blessés lors des heurts entre protestataires et policiers dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim.
© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosDes manifestants lors des heurts avec des policiers dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
15/16
Des manifestants lors des heurts avec des policiers dans le quartier de Besiktas près de la place Taksim
© RIA Novosti . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLe premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mardi que les troubles qui embrasaient la Turquie étaient pour beaucoup l'œuvre de groupes radicaux, et qu'ils prendraient fin dans quelques jours.
Heurts entre manifestants et policiers au centre d'Istanbul - Sputnik France
16/16
Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mardi que les troubles qui embrasaient la Turquie étaient pour beaucoup l'œuvre de groupes radicaux, et qu'ils prendraient fin dans quelques jours.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала